Académie François Bourdon
Logo Page
- Recherche sur le site - 


[Accueil]   [Expositions]   [Culture scientifique]   [Actions pédagogiques]   [Association]

Lettrine Académie François Bourdon est née de l’initiative d’anciens salariés de Creusot-Loire au moment du dépôt de bilan de cette société. Le but était alors de sauvegarder la collection extraordinaire des archives Creusot-Loire qui couvrent l’ensemble de l’histoire industrielle du Creusot depuis son commencement en 1782 jusqu’à 1985, et plus particulièrement les archives de la société Schneider et Cie créée en 1837. En 1989, le Ministère de la Culture a classé les archives Creusot-Loire comme archives historiques.

Illustration Archives Forte de son fonds d’archives initiales, l’Académie François Bourdon a été vite reconnue comme centre d’archives industrielles non seulement au niveau régional mais aussi sur le plan national.

Les archives Nationales, soutenant son activité, lui ont versé les archives parisiennes du groupe Schneider qui venaient ainsi compléter les fonds existants.

Illustration Archives En 2001, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie décidait à son tour de lui confier ses archives historiques à l’instar d’autres syndicats patronaux et de salariés.

Aujourd’hui, l'Académie François Bourdon gère aussi les archives de sociétés comme Fenwick-manutention ou celles de Schneider electric industries SA et des anciennes sociétés absorbées comme Merlin-Gerin, La Télémécanique, l’Electro-porcelaine. A ces fonds s’ajoutent des dizaines de versements de petites ou moyennes entreprises ainsi que de particuliers.

En volume, l’ensemble des archives conservées à l’Académie François Bourdon représente environ 6 500 ml de dossiers, 525 000 photographies, 150 000 plans, et une bibliothèque de 40 000 volumes. A cela s'ajoute une collection d'objets historiques d'environ 1 200 pièces.

525 000 photographies : par exemple...

Illustration Archives

Lettrine es archives conservées et gérées par l'Académie François Bourdon sont bien évidemment ouvertes aux chercheurs mais également à toute personne s'intéressant à l'histoire industrielle en général, à celle du Creusot en particulier, ou aux hommes qui les ont faites l'une et l'autre. Les demandes de recherche peuvent être faites directement sur place, par courrier ordinaire ou courrier électronique.

Il faut toutefois noter que l’Académie François Bourdon applique des délais de communicabilité. Ainsi, tous les documents d’archives ne sont consultables qu'à l’expiration d’un délai de 30 ans avec cependant, pour certaines catégories de documents, des délais spéciaux à savoir :

Dans le cas d’archives en dépôt à l’Académie François Bourdon, le propriétaire est libre de choisir les délais de communicabilité qu’il souhaite faire appliquer. Il peut ainsi donner une autorisation permanente de communication ou il peut soumettre la communication de ses archives à une autorisation préalable.

Des dérogations peuvent être obtenues pour consulter des documents en principe non communicables. L’instruction de la demande est réalisée par l’Académie François Bourdon en partenariat avec le déposant ou les Archives départementales de Saône-et-Loire.

- Académie François Bourdon : Partenaire de la Fondation Arts et Métiers -
Nous rendre visite - Nous contacter
- Dernière mise à jour : 12.03.13 -
recherche en ligne

En partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, les inventaires d’archives et les Conseils d’Administration de la Société Schneider et Cie pour la période 1837-1966 sont accessibles en ligne.

La numérisation des documents est régulièrement poursuivie et d'autres ressources progressivement disponibles.

Rechercher en ligne...


Inventaire de ressources complémentaires...

Illustration Archives

préservation

« Le rôle que s’est assigné l’Académie François Bourdon dans le domaine des industries extractives, des constructions mécaniques, métalliques et électriques, de la chaudronnerie, en fait l’un des acteurs les plus résolus de la préservation du patrimoine industriel de la France. »

Jean Favier - Membre de l’institut