Académie François Bourdon

Patrimoines industriels

– Lauréats 1999

Prix François Bourdon – Xavier DAUMALIN et Marcel COURDURIÉ :« Vapeur et révolution industrielle à Marseille. »Editions de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Marseille-Provence. Le jury souligne la grande lisibilité de l’ouvrage, et plus encore son aspect novateur dans la recherche historique. Effectivement, les auteurs défendent avec brio la thèse d’un développement industriel fort et précoce à Marseille lié à l’émergence de la machine à vapeur et ce dès les premières.. Read More

– Lauréats 2000

Prix François Bourdon – Nicole CHÉZEAU :« L’émergence d’un nouveau domaine scientifique au tournant du XXe siècle : la métallurgie physique. Une perspective internationale. »Thèse de doctorat en histoire des Sciences et des Techniques – Université de Nantes, 1999. Physicienne (thèse de 3e cycle en physique obtenue en 1971), Nicole Chézeau a soutenu en 1999 sa thèse en histoire des sciences et techniques qui lui vaut aujourd’hui d’être lauréate du prix d’histoire François.. Read More

– Lauréats 2001

Prix François Bourdon – Nicolas MARTY :« Histoire d’une grande entreprise en Languedoc. La source Perrier et son personnel (1903-1990). »Thèse de doctorat d’histoire – Université de Perpignan – 888 pages. Agrégé d’histoire, Nicolas Marty a soutenu en décembre 2000 la thèse qui lui vaut aujourd’hui d’être lauréat du prix d’histoire François Bourdon. D’un très bon niveau scientifique, ce travail présente une histoire d’entreprise presque globale. A partir des événements des années 1990.. Read More

– Lauréats 2002

Prix François Bourdon – Yves COHEN :« Organiser à l’aube du taylorisme. La pratique d’Ernest Mattern chez Peugeot, 1906-1919. »Presses universitaires franc-comtoises, Besançon, 2001, 490 pages. Maître de conférence à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Yves Cohen a publié l’ouvrage qui lui vaut aujourd’hui d’être lauréat du prix François Bourdon aux Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté en 2001. Travail époustouflant, pour reprendre l’avis d’un des membres du jury. Avec cet.. Read More

– Lauréat 2003

Prix François Bourdon – Jean-Louis BORDES :« Mobilisation et régularisation des ressources en eau ; les barrages-réservoirs du milieu du XVIIIe siècle en France. »Thèse de doctorat d’histoire – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ingénieur de l’Ecole Centrale de Paris et docteur en mécanique des sols de l’Université de Grenoble, Jean-Louis Bordes a traité en tant qu’ingénieur puis chef de projet ou expert, de nombreux problèmes de conception et de supervision de travaux relatifs.. Read More

– Lauréats 2004

Prix François Bourdon – Nadège SOUGY :« Les charbons de la Machine : valorisation et commercialisation des produits d’une houillère nivernaise de 1838 à 1938. »Thèse de doctorat d’histoire – Université de Genève et Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, 830 pages. Maître-assistante à l’université de Genève, Nadège SOUGY a soutenu sa thèse qui lui vaut le prix à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne et à l’université de Genève. Avec ce travail, Nadège Sougy.. Read More

– Lauréats 2005

Prix François Bourdon – Florent LE BOT :« La réaction industrielle, mouvements anti-trust et spoliations antisémites dans la branche du cuir en France (1930-1950). »Thèse de doctorat – Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis. Professeur certifié en histoire-géographie, Florent Le Bot, a soutenu sa thèse qui lui vaut le prix d’histoire François Bourdon à l’Université Paris VIII sous la direction du professeur Michel Margairaz. Dans ses travaux Florent Le Bot montre comment entre 1930 et.. Read More

– Lauréats 2006

Prix François Bourdon – Yves BOUVIER :« La Compagnie générale d’électricité : Un grand groupe industriel et l’Etat. Technologies, hommes et marchés. 1898-1992 ». Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Agrégé d’histoire, Yves Bouvier est chargé de cours à l’Université Paris IV depuis septembre 2003. La même année il est nommé chargé de mission Histoire à la Fondation EDF. Dans sa thèse Yves Bouvier retrace l’histoire du groupe industriel et financier de la Compagnie Générale d’Electricité,.. Read More

– Lauréat 2007

Prix François Bourdon – Alain BELMONT, professeur d’Histoire moderne à l’université Grenoble 2 et membre du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (UMR CNRS 5190) :« La Pierre à pain. Les carrières de meules de moulins en France, du Moyen âge à la révolution industrielle. »Presses Universitaires de Grenoble, Grenoble, tome 1 231 pages et tome 2, 332 pages. Alain Belmont nous livre, dans ce remarquable ouvrage d’une lecture particulièrement facile, le fruit de.. Read More

– Lauréats 2008

Prix François Bourdon – François JARRIGE :« Au temps des « tueuses de Bras », les bris de machines et la genèse de la société industrielle (France, Angleterre, Belgique), 1780-1860. », sous la direction de monsieur le professeur Christophe Charle, Université Paris1 Panthéon-Sorbonne, décembre 2007, 797 pages Très tôt, les historiens britanniques s’emparent du phénomène des « bris de machines » qu’ils interprètent comme « des réactions spontanées et archaïques à la misère.. Read More